Franco

Francisco Franco Bahamonde est né le 4 décembre 1892 à Ferrol en Espagne. Il est principalement connu pour ses 36 années de dictature espagnole, qu’il a établi en 1939 jusqu’à sa mort le 20 novembre 1975 à Madrid, en Espagne.
Il grandit dans un environnement marqué par la tradition militaire et se dirige naturellement vers des études militaires. En août 1907, à l’âge de 14 ans, il entre à l’Académie d’infanterie de Tolède. Sa formation achevée, il est affecté dans sa ville native.
En février 1912, il part au Maroc. Il y fait son baptême du feu peu de temps après, le 19 mars 1912. En 1913, il demande à être affecté au régiment des réguliers indigènes.
En mars 1915, il est promu Capitaine avant d’être grièvement blessé lors d’un attaque contre le fort El-Biutz et est alors promu Commandant sur l’intervention d’Alphonse XIII.1
Il est envoyé en Asturies.
En 1917, il assiste à la répression des grèves des mineurs, qui vivent dans des conditions particulièrement misérables.
Il va ensuite revenir dans le Rif en 1920 et prend le commandement du premier bataillon du Tercio de Estranjeros et seconde le lieutenant-colonel José Millan Astray.
Après les évènements d’Anoual, il autorise les hommes sous son commandement à appliquer la loi du Talion.
Le 8 juin 1923, Franco est nommé commandant de la légion étrangère espagnole.
Il ressort de la guerre du Rif particulièrement estimé par le succès du débarquement d’Al Hoceima. Il va alors forger le destin de l’Espagne.
Du 1er avril 1939 au 20 novembre 1975, il dirige l’Espagne à la tête d’une dictature impitoyable. « Il marque les esprits par la durée et la violence du régime qu’il impose à l’Espagne, de la fin de la guerre civile jusqu’à sa mort. »2
Il meurt le 20 novembre 1975 dans la capitale espagnole.


1 Le Haut-Conseil militaire avait donné un avis défavorable à cette promotion.

2 Jonathan D’Haese, Franco et la guerre civile – Une figure noire de l’histoire espagnole, 50 Minutes, 2015, p. 5.