Quelques dates pour mieux situer la période dans laquelle s’inscrit le conflit

Connaître le contexte de l’époque permet de mieux comprendre la guerre du Rif et d’éclairer les politiques menées, les prises de positions, les décisions, les attentes, les espoirs, les mentalités et beaucoup d’autres paramètres, afin d’approcher de plus près la complexité de ce conflit. Ainsi, n’oublions pas, par exemple, qu’Abdelkrim lisait assidûment les journaux et se tenait informé du contexte géo-politique mondial. Nous nous limitons volontairement ici à quelques dates clefs particulièrement significatives. En gras, des évènements liés à la guerre du Rif, dans le but de visualiser plus facilement la superposition des évènements.

24 février 1920 : la doctrine nazie est présentée publiquement pour la première fois par Hitler, qui propose de la création d’un « État raciste national-socialiste »

16 novembre 1920 : la guerre civile russe prend fin

20 juillet 1921 : bataille d’Anoual

28 février 1922 : le Royaume-Uni proclame la fin du protectorat égyptien, même si l’autonomie de l’Egypte reste relative.

1922 : l’Irlande du sud fait sécession du Royaume-Uni

11 janvier 1923 : l’armée française occupe la Ruhr

24 juillet 1923 : le traité de Lausanne est signé avec la Turquie

13 septembre 1923 : Primo de Rivera instaure une dictature en Espagne

4-11 mai 1924 : le Cartel des gauches remporte la victoire législative, Herriot devient président du Conseil et ministre des Affaires étrangères

23 octobre 1924 : la République de Turquie est proclamée

28 octobre 1924 : la France reconnait l’URSS

3 janvier 1925 : Mussolini revendique l’assassinat du député socialiste italien Giacomo Matteotti

17 mai 1925 : Convention sur la limitation de la fabrication et du commerce des armes

18 juillet 1925 : les Druzes se soulèvent en Syrie – Hitler publie « Mein Kampf »